Les origines de la SAGESSE millénaire de l’INDE

Les origines de la SAGESSE millénaire de l’INDE

romain-clamaron-origines-sagesse-védique-voyage-inde-gaumukh

Je vous emmène voyager jusqu’aux racines de la sagesse.

romain-clamaron-origines-sagesse-védique-voyage-inde-gaumukhPhoto prise près de Gaumukh, une des sources du Gange pendant mon voyage de 5 mois en Inde (2016)

Les origines de la sagesse passent inévitablement par la sagesse védique indienne et les sages qui l’on transmise, les Rishis.

Tous les indiens connaissent l’histoire du Prince Rama et de son épopée, qui est un des cœurs palpitants de cette sagesse.

Des évidences archéologiques confirment les écritures et font remonter ces événements à 5000 ans avant Jésus Christ.

Au delà de l’histoire des faits d’armes et de la romance du Prince, on découvre la puissance des enseignements de son professeur : le Rishi Vasistha (prononcer Vashishta). Le Yoga Vasistha (également appelé le Yoga Suprême) est la compilation manuscrite des enseignements donnés par le Rishi au Prince, à la cour du Roi.

Ils contiennent la quintessence de la sagesse mystique du Yoga.

Yoga qui signifie Union, l’union avec la Source qui est nommée Brahman en langue sanskrite.

Ces enseignements auraient traversé les âges et fasciné de nombreux rois d’orients ainsi que de nombreux chercheurs spirituels, jusqu’à se refléter de nos jours dans des films à grand succès tels que Matrix, ou Inception.

Ce livre est disponible sur amazon en anglais uniquement : The Supreme Yoga (English Edition) 

 

Mais que signifie Védas et védique ?

 

Veda signifie connaissance, ce avec quoi nous sommes nés : co-naissance. Ces textes couvrent tous les pans du savoir depuis les plus mystiques sur les origines de l’univers et de la Conscience, jusqu’aux plus scientifiques avec la science de la vie, la médecine naturelle, l’Ayurveda, l’astrologie, les mathématiques et toutes les autres sciences. 

 

L’aboutissement de la sagesse 

romain-clamaron-origines-sagesse-millenaire-inde-2Photo prise à Hampi, le Prince Krishna (la deuxième épopée que tous les hindous connaissent) est représenté ici jouant de la flûte à droite de l’image.

 

La partie qui m’intéresse le plus dans les Védas est appelée Vedanta : L’aboutissement de la connaissance. Le vedanta est la partie métaphysique et mystique qui traite de la nature de l’univers et de notre esprit, ainsi que de la libération de la souffrance, en d’autres termes le vedanta traite directement de l’éveil. Vous en trouverez la quintessence dans des livres comme le Yoga Vasistha, la Bhagavad Gita, les Yoga sutras de Patanjali, l’Ashtavakra Gita…

On sait de par la littérature des Védas et des Upanishads que cette sagesse s’est d’abord partagée dans une tradition orale multimillénaire et que cette connaissance mystique et scientifique est restée assez pure dans sa transmission de par la rigueur, la constance et le courage des enseignants et étudiants.
On pourrait penser que cette sagesse est beaucoup plus ancienne que les traces manuscrites et archéologiques à notre disposition de par son oralité.
Les sages qui l’ont transmise, appelés Rishis (comme Vasistha), sont mythologiquement désignés comme les protecteurs du monde au-delà des différentes traditions. Il est d’ailleurs écrit que ces connaissances appartiennent à toute l’humanité et pas seulement à l’Inde. 

 

Selon la sagesse védique il existe 7 niveaux dans notre existence :

romain-clamaron-origines-sagesse-millenaire-inde-3Photo prise à Rishikesh (d’un artiste peintre exposé dans un restaurant)

1) Le corps physique appelé Sharira en Sanskrit.
2) La respiration, le corps énergétique, lié à l’énergie subtile de la vie appelée Prana (le Ki ou Chi est sont équivalent en sagesse chinoise).
3) Le mental, tourné vers l’extérieur, dans sa capacité première de perception, appelé Manas.
4) L’intellect appelé Buddhi.
5) La mémoire appelée Chitta.
6) L’ego appelé Ahamkara.
7) Le Soi, Swa, Brahman, la conscience, l’absolu.
Le Yoga signifie Union, l’union du corps et de L’esprit. Dans notre société on considère les postures de Yoga (Asana) comme étant la définition du Yoga, ce n’en est en réalité… qu’1%.

 

Les 4 grandes catégories de Yogas De la tradition classique :

romain-clamaron-origines-sagesse-millenaire-inde-4
Sculpture photographiée à Rishikesh représentant Krishna enseignant la quintessence du Yoga à Arjuna sur le champ de bataille 

 

1) Le Raja Yoga, le Yoga Royal. Qui inclut les pratiques, la méditation, la respiration, les postures de Yoga, etc…
2) Le Jnana Yoga, le Yoga de la Connaissance de Soi. La philosophie. Le fameux : « Qui suis-je ? ».
3) Le Karma Yoga, le Yoga de l’Action, du service désintéressé, aussi appelé « Seva ».
4) Le Bhakti Yoga, le Yoga de la Dévotion, de l’amour (incluant le chant et la danse, les mantras).

 

Toutes les grandes religions ont une partie de mystique.

 

La mystique est la recherche de lien direct, d’union avec la Source. Il existe la mystique soufie de l’Islam, la mystique rhénane du Christianisme, la mystique de la kabbale Hébraïque, la mystique Zen du Bouddhisme, etc… Elles évoquent toutes avec des vocabulaires légèrement différents cette même Union directe, sans intermédiaire. Cette mystique commune est aussi nommée Non dualité (synonyme d’Unité), et dans la sagesse de l’Inde, on parle d’Advaita Vedanta.
La non dualité cherche à révéler la nature duelle du monde, éphémère, qui enchaînerait les individus à un éternel recommencement, au jeu de rôles des masques de nos sociétés, de la mort à la mort.

Derrière l’agitation du monde et ses événements se trouverait notre conscience, la paix et l’amour, la liberté du fameux Samsara, la roue des réincarnations.

Le Samsara est la théorie selon laquelle l’humain est originellement fondu dans la conscience infinie et immortelle, puis se sépare et vient s’incarner dans des corps au travers de pensées limitantes. La densité des expériences vécues ferait que la conscience devenue individuelle, appelée Jiva, oublie sa Source. Pour compenser elle rechercherait l’acquisition d’objets, de pouvoir, la satisfaction des désirs ,etc… Tout ça pour combler son vide, qui est dû à l’oubli de son infinité et de sa complétude.

Il est dit qu’au bout d’un certain temps, différent selon chacun, les jeux du monde, l’insatisfaction née des désirs incessants et la souffrance ramènent l’individu (Jiva, l’âme, la conscience individuelle) à la sagesse. Ce questionnement du sens de la vie commence à s’éveiller dans son cœur, amenant l’individu dans une quête spirituelle…

 

La conférence de Swami Vivekananda au parlement des religions en 1893

Swami-Vivekananda-vedas-romain-clamaron

Il y a 125 ans Swami Vivekananda parlait de la « mère de toutes les religions » et portait haut le flambeau de la sagesse millénaire de l’Inde, la sagesse Védique, devant les représentants religieux du monde…

Derrière le grand nombre de divinités du panthéon hindou, il y a Brahman, appelé parfois Ishwara, ou Hari, le Seigneur, la Source. En réalité l’hindouisme et plus particulièrement la philosophie védique qui le précède serait derrière un apparent polythéisme… un Monothéisme, comme toutes les mystiques du monde qui cherchent l’unité à la Source.

 

Le message d’unité que Swami Vivekananda a partagé il y a 125 ans, a retrouvé un écho puissant récemment.

L’année dernière à New Dehli, un des plus grands festivals mondial a eu lieu pour les 35 ans de la fondation The Art of Living dans laquelle j’enseigne, il a rassemblé 3,5 millions de personnes du monde entier autour d’un message central : « Vasudhaiva Kutumbakam » = Une famille mondiale. Les grands leaders politiques et spirituels étaient présents pour célébrer l’unité humaine, au delà des différences pour régler les problèmes du monde dans la paix et l’amitié des peuples.

Voici des extraits magiques : 

C’est le message de la sagesse millénaire de l’Inde, l’union avec Soi et la Paix dans le monde !

 

N’hésitez pas à partager et commenter l’article si il vous a plu !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.