Comment je fais mon BRISE GLACE en début de conférence ou d’atelier

Comment je fais mon BRISE GLACE en début de conférence ou d’atelier

Comment-je-fais-mon-BRISE-GLACE-en-début-de-conférence-ou-datelier

 

Toujours commencer par un Brise glace

L’été 2017 fut riche en connexions et j’ai eu la chance de participer au stage Régénère de Thierry Casasnovas en tant qu’intervenant (chants, respiration, méditation, art du bonheur) et d’animer la soirée d’ouverture du stage.

Ce fut la toute première fois que Thierry donnait un stage avec autant de participants (400 participants + 50 bénévoles et une dizaine d’intervenants). Le fait que l’on soit si nombreux n’a pas été senti comme un problème grâce au lieu. Le Val de Consolation est suffisamment spacieux et nous a accueillis dans toute sa beauté pour une semaine très forte en connaissance, en régénération et en rencontres.

Voici un extrait de la soirée d’introduction au Stage Régénère de Thierry Casasnovas, qui peut donner des idées pour briser la glace en début de conférences, d’ateliers ou de stages.

Pour vous donner une idée du « curseur de stress », j’étais ici face à environ 200 personnes :


  (pensez à vous abonner à la chaîne youtube 😉 )

En règle générale

Je m’assure toujours que les personnes aient l’opportunité de se mettre à l’aise au début de mes interventions.

J’utilise généralement un jeu de présentations, le plus simple étant celui ci :

« Trouvez une personne que vous ne connaissez pas et échangez pendant 3 minutes chacun sur la raison de votre présence ici et quelques mots sur qui vous êtes, votre prénom, où vous vivez, si vous êtes plutôt chocolat noir ou au lait, etc… » 

 

Un autre brise glace 

Une variante consiste à se tourner vers une personne que l’on ne connaît pas, dire son prénom et trouver dans un temps restreint (30 secondes par exemple, à vous de voir) 3 points communs. Le jeu peut continuer avec une ou plusieurs autre rencontres.

Bonne humeur et sourires garantis 😉

 

Relâcher les tensions avant le grand saut

Pensez à relâcher toutes les tensions avant de monter sur scène ou de vous mettre face à votre audience. Respirez 3 à 4 fois plus lentement, profondément, en ralentissant vraiment le rythme. Rappelez vous que rien de grave ne peut se passer, les gens sont 99% du temps bienveillants et accueilleront vos bafouillages ou blancs avec amusement, donc n’hésitez pas à les tourner en humour ! 

 

Tout est une question d’énergie et de présence

Rappelez vous des personnes qui vous ont le plus marqué sur scène ou en tant qu’enseignant… Elles dégageaient toute une aura spéciale. Cette aura vient tout simplement de leur état d’esprit, de l’interrupteur on/off « Energie » tourné sur « On ». Ils ont à coeur de donner le meilleur d’eux mêmes.

Il s’agit d’intervenir avec énergie et stabilité intérieure, détachement et présence, humour et synthétisme. La légèreté et la concentration peuvent s’épouser pour offrir le meilleur de votre message sans vous mettre de pression… Il n’y a pas de pression ailleurs que dans votre tête ! Relax 😉

 

En tout cas n’oubliez pas le brise glace, c’est la clé d’une intervention qui commence bien !

En tant qu’intervenant on doit s’assurer du bien-être des participants, et cela dès le début de l’intervention.

Rappelez-vous que quand on est face à des humains, l’essentiel, c’est le lien. 

 

N’hésitez pas à partager cet article et à le commenter !

3 réponses

  1. Patrick Benoist dit :

    Génial Romain, on sent la patte du roi
    Stephane Ier derrière ta pratique!

  2. Milas dit :

    Bonjour Romain!
    Article très inspirant!C’est exactement ce que je cherchais pour préparer mes prochains hackhaton!
    Milas de Crudivores.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.